Pourquoi porter des équipements de protection ?

Casque de protection avec anti-bruit et visière

La réponse peut sembler évidente pour beaucoup, et tant mieux si c’est le cas pour vous aussi. Toutefois il y a en réalité plusieurs réponses et plusieurs arguments pour justifier le port d’EPI.

Les EPI, une vaste gamme

Tout d’abord rappelons ce que sont les EPI, ou Equipements de Protection Individuelle.

J’en parle déjà sur cette page au sujet des EPI.
Ce sont des matériels, des accessoires, des vêtements qui sont portés par la personne à protéger et sont conçus pour répondre à un ou des risques précis. Le tout étant très encadré par des normes strictes.

Par exemple, un casque anti-bruit : c’est bien un accessoire que l’on porte, et qui va protéger les oreilles contre les bruits excessivement forts pouvant causer des dommages à l’ouïe.

Il y en a de plein de sortes différentes : casques, gants, lunettes, bouchons d’oreilles, masques…

En revanche, une protection qui n’est pas individuelle n’est pas considérée comme un EPI.
Ainsi, les barrières, systèmes d’alarmes, détecteurs dans un entrepôt etc ne sont pas des équipements de protection individuelle.

Alors voici 7 raisons pour porter des EPI.

1) Eviter les blessures et accidents

Je le rappelais déjà sur la page de présentation des EPI, en France on dénombre pas moins de 300 000 personnes par an sujettes à des accidents de bricolage.
Ajoutez à cela les accidents professionnels… le nombre est démentiel.
Imaginez si toutes ces personnes ne portaient pas les protections adéquates, le bilan serait très lourd.

La raison d’être des EPI est de vous éviter de subir des blessures et de contribuer à votre sécurité, et au vu des chiffres, la prudence est vraiment de mise !

2) Préserver ses revenus

Vous êtes artisans, auto-entrepreneur dans le bâtiments ou l’entretien d’espaces verts ? Fleuriste, forestier, maçon, plombier…

De très, très nombreux métiers vous exposent à des risques quotidiens.
Pour un indépendant, on le sait malheureusement, l’incapacité de travailler pendant un temps signifie une perte importante voire totale de revenus.
Pour protéger votre niveau de vie et vos revenus en plus de votre santé, éviter les accidents et blessures en utilisant les bonnes protections est donc essentiel.

3) Penser à l’avenir

Aujourd’hui, vous êtes en pleine forme. Et demain ?

Ne serait-ce pas bête de ne plus pouvoir profiter d’une douce musique pour se relaxer parce que vous avez perdu l’ouïe ? Ou de développer de l’asthme et autres problèmes respiratoires parce que vous ne portez pas de masque en ponçant du bois ?

Sur l’instant, acheter de l’équipement et prendre le temps de le mettre et l’enlever à chaque fois peut paraître pénible.
On pense être assez habile, ne pas en demander trop à son corps ou ne prendre que peu de risques… Mais au fil du temps, la donne change.

Préservez votre santé maintenant avec les bons équipements pour éviter d’en faire les frais dans 10 ou 20 ans !

4) Continuer à apprécier le travail

Si le bricolage ou le jardinage est un plaisir, ou si vous effectuez un travail manuel qui vous passionne, cela doit rester ainsi.
Pour vous et vos équipes, si vous embauchez du monde.

Si à chaque fois que vous utilisez un perforateur ou une scie électrique, le bruit vous vrille les tympans et que vous ne supportez plus ces tâches… alors c’est un problème supplémentaire.
Le travail ou le hobby devient une corvée, quelque chose que l’on va éviter de faire et repousser au maximum. Voire carrément redouter !
Vos travaux à la maison n’avanceront plus, votre jardin ressemblera à une zone industrielle en friche ou les chantiers de vos clients subiront des malfaçons.
Pour travailler dans de bonnes conditions, équipez-vous pour limiter au maximum toute gène et tout risque.

5) Respecter les obligations

De nombreux métiers sont soumis à des obligations strictes, qu’il s’agisse de normes sanitaires, de code du travail…
Il est crucial de respecter les obligations qui s’imposent à votre activité, pour éviter de lourdes conséquences juridiques.

Et pour un particulier : si les pros se voient infliger de telles obligations de sécurité, ne serait-ce pas utile pour vous aussi ?
Mieux vaut prévenir que guérir !

6) Montrer l’exemple

On n’y pense pas assez, car on voit encore souvent le port d’EPI comme une contrainte.
Alors peut-être que vous n’aimez pas porter un casque, des gants, des lunettes… OK, ça se comprend. Mais vous n’êtes pas seul(e) et il faut penser aux autres aussi.

Des personnes plus influençables peuvent vous regarder, comme des apprentis, des jeunes adultes encore non expérimentés ou même des enfants.
Montrez leur le bonne exemple pour qu’ils s’en inspirent et adoptent les bons réflexes qui les protégeront eux.

Un papy bricoleur ne supporterait pas de voir ses petits enfants se crever un oeil parce qu’il n’aura pas monter le bon exemple n’est-ce pas ?
Soyez un modèle 🙂

7) Avoir la classe

Associer un casque jaune, un tablier vert, des bottes bleues et des gants violets à pois rouges… c’est pas top !
Mais tout évolue, les fabricants d’équipements aussi.
On trouve facilement des équipements stylés, au design travaillé et sympas à porter. Les bons équipements peuvent donner un certain look appréciable.
Le style grincheux entêté et blessé : non merci ! Le look bricoleur classe : on dit oui !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *